Nos expertises sectorielles 1

Matériaux, métallurgie et plasturgie

Avec un rôle clé de fournisseur de solutions technologiques pour le développement des autres industries (automobile, aéronautique, médecine…), la filière porte son important effort de R&D et d’innovation sur de très nombreux domaines : métallurgie, produits plastiques et caoutchouc, minéraux, papier, etc.

L’investissement en R&D de 6 milliards d’euros par an dans le domaine est donc extrêmement significatif.

https://acies-cg.com/wp-content/uploads/2017/07/agroalimentaire-et-agronomie-7.png Toutes nos expertises sectorielles
Matériaux, métallurgie et plasturgie 2

Les enjeux technologiques

  • Fournir aux autres secteurs des matériaux innovants, répondant à leurs contraintes techniques propres (légèreté, résistance, propriétés isolantes)
  • Développer des produits et procédés éco-responsables, tant dans leur conception que dans leur utilisation finale (empreinte énergétique, limitation des émissions polluantes, recyclage)
  • Se préparer à la raréfaction des matières premières et des ressources énergétiques utilisées pour la production

 

Matériaux, métallurgie et plasturgie 4

Les enjeux du financement et du management de l’innovation

Portant de très lourds investissements matériels et avec des horizons de temps très longs, la filière doit relever les challenges suivants :

  • Identification et valorisation des activités R&D réalisées sur des centres de R&D et des sites industriels de production
  • Valorisation et financement des pilotes R&D et des amortissements de matériels utilisés dans le cadre des travaux de recherche
  • Valorisation et monétisation de la propriété intellectuelle
  • Arbitrage et maîtrise des investissements et des programmes R&D

Des zones d’innovation multiples

 

  • Les nanotechnologies : la R&D sur le sujet consiste à consolider les modèles de prédiction des propriétés des nanomatériaux et à développer leurs procédés de fabrication.

  • Le recyclage des métaux critiques : l’activité de R&D porte sur la levée des verrous technologiques au niveau de la collecte (dispersion et faible teneur des métaux critiques) et au niveau de la séparation des métaux critiques qui entraînent actuellement la perte de volumes importants de matières premières.

  • Les nouveaux plastiques : les voies de développement portent sur des matières plus respectueuses de l’environnement (recyclables, biodégradables) ou conférant des propriétés améliorées (thermostables, incassables). Il s’agit également d’adapter les procédés pour la fabrication industrielle de pièces composites ou permettant d’améliorer l’état de surface des pièces afin de s’affranchir au maximum des étapes de post-traitement.

 

 

Nos belles histoires

Profils de nos experts

Les actualités Matériaux, métallurgie et plasturgie

Retour en haut

Contact

Vous souhaitez des informations complémentaires, être contacté par un de nos experts ou convenir d’un rendez-vous.

Contactez-nous