L’industrie du jeu vidéo a le vent en poupe

L’industrie du jeu vidéo a le vent en poupe
  • jeu vidéo -
  • NTIC

Publié le 18 septembre 2017

Par Margot SANCHEZ
Consultante en financement de l’innovation ACIES-ABGI Group

S’il y a un bien un secteur où la France pèse dans le Game c’est bien celui du jeu vidéo. Sur l’année 2016, l’écosystème vidéo ludique a ainsi généré plus de 3 milliards d’euros sur le sol français[1].

 

L’écosystème du jeu vidéo est un secteur particulièrement intense en termes de recherche, développement et innovation sur deux axes principaux :

  • Le software, c’est-à-dire le développement à proprement parler du jeu vidéo.
  • Le hardware, soit la conception du matériel support.

Dans l’industrie française de ce domaine, il n’existe pas de recherche fondamentale au sens strict du terme. Il faut rappeler que dans cette industrie, la quasi-totalité des réalisations qu’elles soient hardware ou software ont une durée de commercialisation ou d’utilisation faible. En effet, la durée maximale d’une console est estimée à 6 ans et un jeu vidéo n’est rarement commercialisé au-delà d’une année [2]. Ceci souligne l’intérêt d’innover continuellement de manière à créer une rupture avec la concurrence. Il s’agit en ce sens, d’une forme de R&D préconcurrentielle [3].

Les principales thématiques de recherche et innovations sont des thématiques porteuses et dont les résultats sont transférables à bien d’autres domaines. L’industrie vidéoludique cherche sans cesse à repousser les limites des techniques de rendu graphique, de manière à les rendre toujours plus réalistes et performantes, tout en limitant les temps de production des différents assets graphiques à travers des algorithmes de générations procédurales toujours plus performants. Ainsi, ces dernières années on constate l’émergence de l’utilisation de moteur de rendu 3D provenant du monde du jeu vidéo pour de nombreuses applications ; BIM1 CAO2 e-Commerce, etc.

Une deuxième thématique de recherche particulièrement active dans ce milieu est l’intelligence artificielle. C’est d’ailleurs dans le domaine des jeux vidéo que l’intelligence artificielle s’est le plus popularisée ces dernières années dans l’objectif d’améliorer l’expérience utilisateur en augmentant le sentiment d’immersion de celui-ci. Il s’agit pour les chercheurs d’une excellente manière d’expérimenter des solutions telles que des réseaux neuronaux, le pathfiding3, ou des arbres de décisions sur un large panel d’utilisateurs.

Toujours dans cette optique d’augmenter l’immersion de l’utilisateur, c’est dans l’industrie du divertissement que la motion captures’est le plus développée. Les avancées acquises dans ce domaine sont transférables à des domaines tels que le militaire, les sports ou la médecine. Enfin, on peut citer d’autres thématiques comme la dématérialisation de la distribution, la gestion multi terminal, la cryptographie, le design hardware, etc.

Toutes ces thématiques présentent un fort potentiel d’éligibilité aux Crédits d’Impôt que sont le CIR ou le CII. Bonne nouvelle pour ce secteur, les entreprises de création de jeux vidéo peuvent également, prétendre au Crédit d’Impôt Jeux Vidéos (CIJV), sous réserve de respecter les critères d’éligibilité [4]. Ce crédit est particulièrement intéressant puisque son taux vient récemment de passer de 20% à 30%. En effet, le Gouvernement français vient de renforcer le dispositif du crédit d’impôt en faveur des entreprises de création de jeux vidéo. Ces efforts s’inscrivent dans une politique de la part du gouvernement de soutenir cette industrie faisant partie du patrimoine culturel français. A ce titre on note d’autres dispositifs accessibles aux acteurs du domaine comme le RIAM (Recherche et Innovation en Audiovisuel et Multimédia). Il s’agit d’un partenariat entre le CNC5 et BPIFrance ayant pour vocation de financer les programmes de Recherche et Développement des entreprises dans le domaine de la production, du traitement, de la distribution et de la publication d’images et de sons débouchant sur des nouveaux biens ou services innovants.

La principale force de la France est la présence sur le territoire de nombreux leaders comme Ubisoft, Gameloft, Ankama, Vivendi ou Atari. A ce titre on observe un ensemble d’actions de coopération, mises en place par les industriels comme les clusters Capital Games, Bordeaux Games, Atlangames, PixLR, … se donnant pour mission de fédérer les acteurs du jeu vidéo sur différentes régions. Deux pôles de compétitivité sont également spécialisés dans le jeu vidéo :

  • Imaginove : Contenus et Usages numériques – Lyon
  • Cap Digital : Transformation numérique – Paris

 

En conclusion, la France est un écosystème fertile pour le domaine du jeu vidéo et les politiques mises en place semblent soutenir cette industrie.

 


1 BIM – Building Intelligent Model
2 Cao – Conception Assistée par Ordinateur
3 Recherche de chemin
4  Capture de mouvement
5 CNC – Centre National du Cinéma et de l’image animée.


Sources :

  1. « Ces 5 chiffres qui rassurent l’industrie du jeu vidéo française », Marco Mosca, Challenges, 3 Février 2017. https://www.challenges.fr/high-tech/jeux-video/ces-5-chiffres-qui-rassurent-l-industrie-du-jeu-video-francaise_451962 « La Recherche Développement dans le jeu vidéo », Alain Le Diberder, PDG de CLVE (Communication and Life in Virtual Environments) http://www.clve.fr/TextesJV/La%20Recherche%20D%E9veloppement%20dans%20le%20jeu%20vid%E9o.pdf
  2. « R&D et innovation dans l’industrie française du jeu vidéo », Frank BEAU, Emmanuel FORSANS, Laurent MICHAUD, Alain PUISSOCHET Etude à l’attention du Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie – Direction Générale des Entreprises.
  3. « IS – Réductions et crédits d’impôt – Crédit d’impôt en faveur des entreprises de jeux vidéo » – BOI-IS-RICI-10-50-20170906. http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/5442-PGP
  4. « Françoise Nyssen : « Le jeu vidéo est un vrai élément de notre culture en France »,William Audureau, Le Monde, 7 Septembre 2017
  5. http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/09/07/francoise-nyssen-le-jeu-video-est-un-vrai-element-de-notre-culture-en-france_5182201_4408996.html#ggBrI8hyf4hY7pjj.99

 

Retour en haut

Contact

Vous souhaitez des informations complémentaires, être contacté par un de nos experts ou convenir d’un rendez-vous.

Contactez-nous