Le CIR serait compatible avec la super-déduction prévue dans le projet de directive ACCIS

Le CIR serait compatible avec la super-déduction prévue dans le projet de directive ACCIS
  • ACCIS -
  • CIR

Publié le 19 octobre 2017

La Commission des Finances à l’Assemblée nationale a auditionné mercredi 4 octobre 2017 Pierre MOSCOVICI, Commissaire européen aux affaires économiques et financières à la fiscalité et aux douanes.

 

Lors de cette audition, le Député Joël GIRAUD, rapporteur général de la commission des Finances, a voulu savoir si la « super-déduction » des dépenses de recherche, prévue par le projet d’assiette commune et consolidée pour l’impôt sur les sociétés (ACCIS), sera compatible avec le CIR en France.

On se souvient que les députés s’étaient prononcés en faveur de cette compatibilité le 15 février 2017 dans leur résolution sur l’ACCIS qui soutenait sans réserve ce projet de directive de la Commission européenne. Les députés demandaient cependant à la Commission de préciser les modalités de cette compatibilité.

En réponse à la question du Député Joël GIRAUD, Pierre MOSCOVICI a confirmé que le « CIR n’était visé en rien » par le projet de directive. Il a précisé que concernant « les incitations fiscales en matière de recherche et d’innovation, {(prévues par la directive)}.., le blocage vient plutôt de l’Allemagne et des Pays-Bas, tandis que la France soutient clairement la démarche. N’ayez donc aucune inquiétude. »

La réponse de Pierre MOSCOVICI est donc rassurante quant à la compatibilité du CIR avec le projet de directive ACCIS.

 

Par Franck Debauge
Directeur associé – ACIES-ABGI Group

Retour en haut

Contact

Vous souhaitez des informations complémentaires, être contacté par un de nos experts ou convenir d’un rendez-vous.

Contactez-nous